L'OCCITANE x MARIN MONTAGUT

 

«L’Occitane a con é le soin à Marin Montagut de révéler tout le charme du beau pays provençal à travers plus de 90 adresses qui feront battre le coeur des épicuriens. Avec Bonjour Provence en poche, parcourez la région de Marseille à Aix-en- Provence en passant par Arles, et découvrez des lieux aussi raffinés qu’insolites, où le savoir-faire artisanal est de mise.» 

Bonjour Provence, c’est l’histoire d’une rencontre entre un esthète épris de voyage : Marin Montagut, une belle maison at- tachée à ses origines: L’Occitane et un terroir solaire, la Provence. Notre dandy globe-trotter a déambulé dans les ruelles de Marseille, Arles et Aix-en-Provence, panier en osier à la main, à la recherche des adresses les plus confidentielles. Il a débusqué l’unique et l’authentique des quartiers Aixois en vogue jusqu’au cœur de la populaire Noailles marseillaise, du centre raffiné de Arles en passant par les terres sauvages de Camargue. Il en est revenu les valises regorgeant de trésors chers aux provençaux et son carnet de dessin bien rempli ! 

Dans la lignée de la collection « Bonjour City Maps Guide », Bonjour Provence est une jolie carte illustrée, étanche et indéchirable, à peine plus grande qu’un passeport, pour flâner les mains libres. 

Envie d’une ballade en bateau pointu à la découverte de calanques secrètes ? Envie de goûter LA meilleure bouillabaisse des alentours ou de découvrir l’atelier confidentiel d’un artisan céramiste en sirotant une limonade maison ?
Sortez-la de votre poche, dépliez-là et pointez du doigt vos envies parmi les pétillantes aquarelles peintes à la main par Marin Montagut lui-même. Suivez le numéro et laissez- vous guider... 

Au l de sa bohème marseillaise, il y a rencontré la reine des poissonnières, une diseuse de bonne aventure, fait quelques achats dans la droguerie la plus ancienne du monde, s’est offert une coupe de cheveux dans un jardin à l’anglaise, a déjeuné dans la cantine très privée des marseillais, s’est acoquiné dans un bar à cocktails dont le sésame est un mot de passe comme au temps de la prohibition, avant de s’en- dormir dans une ancienne imprimerie transformée en riad avec piscine en plein coeur de la cité phocéenne.
À Aix-en- Provence, il a pris des cours de confiserie et s’est laissé tenter par le roi du calisson. À Arles, il a chaussé les véritables bottes camarguaises de gardian, s’est fait faire un canotier sur mesure, a dégusté les meilleurs crus d’huiles d’olive des Baux-de- Provence, pour en un dîner au son des guitares manouches dans un authentique restaurant gitan tapi au cœur de la Camargue sauvage... 

On taille volontiers la route avec lui sous le soleil du Sud, on se laisse bercer par ses ballades citadines à l’ombre des ruelles fraîches, on s’émerveille de ses trouvailles et on (re)découvre ce bout de Méditerranée, berceau de L’Occitane, à travers son regard enjoué et insouciant, à la recherche de l’inattendu, ouvert à la surprise du moment présent.